Un nouveau Lycée International ouvre à Noisy le Grand

30 septembre 2016

Un nouveau lycée international dans l’Est francilien

Situé sur les communes de Noisy-le-Grand et de Bry-sur-Marne (94), dans l’académie de Créteil, le lycée international de l’Est francilien a ouvert ses portes en septembre, pour la rentrée 2016.
Situé juste à côté du collège international qui a fait sa première rentrée en 2014, il renforcera notablement la dimension internationale de la région Île-de-France.
Ce lycée est le premier du genre dans l’académie de Créteil et le second en Ile-de-France, l’autre se situant à Saint-Germain-en-Laye (78).
Il permet d’accompagner le projet de développement économique et de positionnement international de l’Est parisien, et de répondre aux besoins liés à la croissance démographique ainsi que d’enrichir l’offre de formation au niveau régional.
Construit par l’agence d’architecture « 2/3/4/ », cet établissement accueillera à terme 800 élèves dont 150 internes, qui seront répartis en quatre sections internationales : américaine, arabe, brésilienne et chinoise. À l’issue de la classe de seconde générale et technologique, les élèves pourront poursuivre leurs études dans les séries générales ES, L et S. Le niveau Première ouvrira à la rentrée 2017 et le niveau Terminale en 2018.

Un enseignement pour compléter l’offre de formation de Val d’Europe

li_noisy-019A seulement 6 stations de RER de Val d’Europe sur la ligne A, le lycée international permet de compléter l’offre de formation internationale de Val d’Europe, qui comprend déjà EIMLV, l’École Internationale de Marne La Vallée situé à Montry.
La région Île-de-France et le rectorat de Créteil ont l’ambition commune de faire de ce « lycée international de l’Est francilien » un outil de réussite et de mixité sociale et scolaire. Ceci, par le choix des langues enseignées, par les modalités de recrutement qui respectent un équilibre entre les jeunes filles et les jeunes hommes, venus d’Île-de-France et de l’étranger. L’internat, intégré au projet pédagogique du lycée, permet aux élèves dont le domicile est éloigné – notamment ceux venant de l’étranger -, de suivre leur scolarité dans des conditions optimales. Un accès égal à l’internat des filles et des garçons, quels que soient les revenus des familles, renforce cette volonté de réussite et de mixité.
Cette ambition s’incarne dans un projet pédagogique innovant, dont les langues vivantes et une large ouverture aux artistes et aux cultures des pays des langues enseignées constituent les axes majeurs.

Source

Retour vers les actus